Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'attentat de Khadra

  Soudain, une formidable explosion fait vibrer les murs et tintinnabuler les vitres de la cantine. Tout le monde se regarde, perplexe, puis ceux qui sont près des baies vitrées se lèvent  et se retournent vers l’extérieur. Kim et moi fonçons sur la fenêtre la plus proche. Dehors,  les gens qui vaquaient à leurs occupations dans la cour de l’hôpital se tiennent immobiles, la tête tournée vers le nord. La façade du bloc d’en face nous empêche de voir plus loin.

- C’est sûrement un attentat, dit quelqu’un.

   Kim et moi nous ruons vers le couloir. Déjà une escouade d’infirmières remonte du sous-sol et file au pas de course en direction du hall. A en juger par l’importance de l’onde du choc, le lieu de la déflagration ne doit pas être loin. Un vigile actionne son émetteur-récepteur pour s’enquérir de la situation. Son interlocuteur lui déclare qu’il n’est pas plus avancé. Nous prenons d’assaut l’ascenseur. Une fois au dernier étage, nous nous dépêchons vers la terrasse surplombant l’aile sud du bâtiment. Quelques curieux sont déjà là, la main en visière. Ils regardent du côté d’un nuage de fumée en train de s’élever à une dizaine de pâtés de maison de l’hôpital.

- Ça vient du côté de Haqirya, rapporte un vigile dans son poste radio. Une bombe ou un kamikaze. Peut être une voiture piégée. Je n’ai pas d’informations. Tout ce que je vois, c’est la fumée s’échappant de l’endroit ciblé…

- Il faut descendre, me dit Kim.

- Tu as raison. Il faut nous préparer à accueillir les premières évacuations. […]

   Ezra Benhaim, décrète le déploiement de la cellule de crise. Les infirmières et les chirurgiens rejoignent les urgences où des chariots et des civières sont disposés dans un carrousel frénétique, amis ordonné. Ce n’est pas la première fois qu’un attentat secoue Tel - Aviv, et les secours sont menés au fur et à mesure avec une efficacité grandissante. […]

   Je rejoins les urgences à mon tour. Ezra est sur place, figure blême, le mobile à l’oreille. De la main, essaie de diriger les préparatifs opérationnels.

- Un kamikaze s’est fait explosé dans un restaurant. Il ya plusieurs morts et beaucoup de blessés, annonce- t-il. Faites évacuer les salles 3 et 4. Et préparez-vous à recevoir les premières victimes. Les ambulances sont en route.

   Kim, qui était allée dans son bureau appeler de son côté, me rattrape dans la salle 5. C’est là que seront orientés les grands blessés. Parfois, le bloc opératoire ne suffisant pas, on procède à des amputations sur place. Avec quatre chirurgiens, nous vérifions les équipements d’intervention. Des infirmières s’affairent autour des billards, lestes et précises.

                                                                     Yasmina Khadra 

Tag(s) : #Littérature

Partager cet article

Repost 0